Accueil
Nouvelles
Famille marianiste
 
 
 
Prière
Liens
Saviez-vous...
 
Abidjan
Inde
Hati
Philippines


 

  Philippines

  
Historique
 
 


LES MARIANISTES AUX PHILIPPINES

C'est le 22 janvier 2004 que Richard Joyal S.M. arrive à Manille et il demeure avec la communauté des frères à De La Salle University pendant quatre mois pour faire la recherche du lieu et du ministère de la première communauté marianiste.

Pendant ce temps, il garde contact avec l'administration générale, spécialement le Supérieur Général, Père David Fleming. Au mois de mai, il donne son dernier rapport avec recommandation de cing possibilités : Manille, Cebu, Maasin City sur l'île de Leyte, General Santos City sur l'île de Mindanao et aussi sur cette même île Davao City. Finalement, Davao City, la troisième plus grande ville aux Philippines, fut choisie.

Les Soeurs maristes nous ont offert comme apostolat de prendre la responsabilité d'un centre pour chiffonniers qui avait été commencé par les Pères maristes en 1989.

 Le 2 octobre 2004, c’est la fondation de la première communauté marianiste aux Philippines : elle comprend un espagnol. deux Indiens et un canadien. Plus tard, durant le mois, le Supérieur Général visite la communauté pour la première fois. Pendant les premiers six mois, la communauté se mit apprendre la langue locale : le cebuano, à l'institut de la langue et de la culture des Pères de Maryknoll.

Le 5 juin 2005, nous avons pris la relève du centre des chiffonniers, appelé Balay Pasilungan qui veut dire maison de refuge. Balay Pasilungan est situé tout près du centre de la ville, au grand marché de la ville.

Un des marianistes indiens retourne dans son pays mais un autre le remplace en 2006. Pendant cette année des aspirants commencent à vivre avec la communauté. Le Père Fleming visite la communauté une dernière fois avant la fin de son terme comme Supérieur Général.

En 2007, un marianiste du Kenya se joint à la communauté de Davao qui, maintenant, se trouve près de la résidence de l'archevêque qui connaît très bien les Marianistes de New York. La résidence de la communauté est à peine 15 minutes de Balay Pasilungan. De plus, cette année, le premier groupe laïc de la famille marianiste prend naissance. C'est durant cette année que les plans d’un noviciat se dessinent. Une propriété d'un hectare vers la plus grande montagne du pays est achetée, et la construction du bâtiment est commencée. Deux membres de la nouvelle administration générale, le Père Andre Fétis et Frère Edward Violett, nous rendent visite.

Pendant l'année 2008, la décision est prise d'ouvrir le noviciat au mois de juin. Le Supérieur Général bénit le nouveau noviciat, et trois novices font leurs promesses pour deux ans. Le père Pablo Rambaud, espagnol, est le premier maître des novices. Le frère Raymond Toppo, de l'Inde, et le père Hugh Bihl, américain, font partie de l'équipe. L'administration générale demande à la province des États-Unis de prendre la responsabilité des marianistes aux Philippines dès le mois de janvier 2009.
 

Après vingt-deux ans en Asie, Richard Joyal retourne au Canada, et un autre américain, le père Kenneth Templin venant de Hawaii, arrive à Davao.

Deux ans avant l'arrivée des religieux marianistes aux Philippines, une communauté de marianistes laïques était déjà établie. Elle est composée d'une vingtaine de mères de famille qui demeurent dans un milieu pauvre tout près de De La Salle University, à peine 10 minutes de marche où Richard demeurait. Un peu étonnant d'être si près, car la ville de Manille a une population de 15 millions d'habitants. Ces femmes, qui étaient regroupées grâce à une soeur marianiste japonaise durant son sejour d'étude à Manille, se réunissaient chaque deux semaines pour un temps de prières, d'étude et de partage de leur vécu quoditien. Une fois par année, cette soeur visite cette communauée qui, maintenant, regroupe trente mères de famille. Et elles reçoivent aussi la visite d'un marianiste de Davaos chaque deux mois.
        


 


Nous joindre Galerie de photos Recherche
     marianistes.org © 2008